L'éducation nationale libère la connaissance en choisissant Nextcloud.

Louis Chemineau

Afin d’accompagner les professeurs de collèges et lycées dans leur enseignement à distance, le rectorat a récemment mis en place de nouveaux logiciels libres à leur disposition. Nous allons nous attarder sur l’un d’eux, Nextcloud, en développant quelques fonctionnalités clés qui vont accompagner les enseignants, et les raisons derrière le choix d’une solution libre et non d’une solution propriétaire comme Google Drive ou Dropbox.

Nextcloud

Nextcloud est une solution complète de stockage de fichiers en ligne. Actuellement considérée comme la référence dans la catégorie des logiciels libres, elle est utilisée par de nombreuses entreprises et universités à travers le monde.

Comme beaucoup de logiciels libres, Nextcloud se distingue par l’attention qu’il porte à la productivité. Ici pas de fonctionnalité indésirable, pas de récolte de données et pas de publicité. Les fonctionnalités sont simples et efficaces.

Retournons à notre cas d’étude. Dans le cas de l’Éducation nationale, certaines fonctionnalités seront principalement utilisées. Il faut commencer par savoir que seuls les professeurs ont le droit à un compte Nextcloud.

Pour les professeurs, les fonctionnalités principales seront le partage de fichiers et la boite de dépôt. Ils peuvent grâce à cela, partager des documents ou des dossiers aux élèves via un lien. Les élèves peuvent, à leur tour, déposer leur travaux sur le compte Nextcloud du professeur. Ces travaux peuvent même arriver directement sur l’ordinateur du professeur si ce dernier a installé l’application Nextcloud. Professeurs et élèves pourront aussi profiter de la collaboration en ligne de documents que Nextcloud propose. Ceci leur permettra d’éditer simultanément des fichiers.

Les fonctionnalités de Nextcloud ne s’arrêtent bien évidement pas là. C’est un logiciel complet proposant de nombreuses fonctionnalités et permettant de grandement optimiser la productivité pour les tâches qui demandent de manipuler des fichiers.

Une solution libre

Après avoir servie de canal de diffusion à certains logiciels propriétaires développés par Microsoft, l’Éducation nationale semble aujourd’hui s’engager vers des solutions libres. Cette bonne nouvelle peut être expliquée par plusieurs raisons, à commencer par la protection de l’intimité des professeurs et des élèves.

En effet, les problématiques de récolte de données n’existaient pas, ou moins, il y a 20 ans. Les données n’étaient pas encore considérées comme le nouveau pétrole. Nextcloud étant un logiciel libre, il est facile pour une organisation tel que l’Éducation nationale de s’assurer qu’aucune fonctionnalité non voulue n’est inclue.

On peut aussi y voir une volonté de prise en main numérique. Nous l’avons vu, certaines organisations décident, pour de bonnes raisons, de s’émanciper peu à peu des géants américains. Cela nécessite la mise en place d’un système informatique interne, et donc la nécessité d’utiliser des outils qui s’intègrent dans cet environnement, ce qui est souvent le cas des logiciels libres. Lorsque ce n’est pas le cas, ceux-ci peuvent, par essence, facilement être modifiés.

En choisissant d’utiliser des logiciels libres, l’Éducation nationale contribuent par la même occasion au développement d’alternatives libres. Autrement dit, elle participe au bien commun, facilite la transmission libre du savoir, et reste donc parfaitement en accord avec sa mission première, l’éducation.

Un mot sur FLAP

FLAP aide les professionnels et les particuliers à reprendre le contrôle de leurs données. Écoute, conseils, mise en place et suivi, FLAP vous accompagne dans vos besoins numériques en administrant, pour vous, des services professionnels et éthiques tel que Nextcloud pour le partage de fichiers, Matrix et Element pour la messagerie instantanée, et Jitsi pour la visioconférence. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations !

Tagged: #Protocole #Nextcloud #Logiciels libres #Émancipation #Éducation nationale #Numérique #Alternatives #Souveraineté #Fédération #Collaboration